CEDEAO : «le Togo est rentré dans la normalité démocratique»

Publié le par l'Administrateur


Faure Gnassingbé et Maï Manga Boukar
En poste à Lomé, depuis mars 2005, en qualité d'envoyé spécial du Président de la Commission de la Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest auprès de la République togolaise, Maï Manga Boukar est en fin de mission. «Les instances de la CEDEAO considèrent que le Togo est rentré maintenant dans la normalité démocratique et donc notre mission doit prendre fin ici», a indiqué le diplomate à l'issue de l'entretien que lui a accordé le Président Faure Gnassingbé, ce vendredi 24 septembre 2010 au Palais de la Présidence.

 

«Je réside au Togo depuis plus de 5 ans dans le cadre de l'accompagnement du processus démocratique et comme vous le savez, le Togo a organisé cette année des élections présidentielles reconnues par l'ensemble de la communauté internationale comme libres, transparentes et équilibrées», a rappelé M. Maï Manga avant de réitérer ses remerciements «au Chef de l'Etat, au gouvernement, à la classe politique, aux organisations de la société civile et au peuple togolais».

Ses souhaits pour le Togo ? La poursuite de l'ouverture démocratique. «J'ai été un témoin privilégié parmi les partenaires qui ont accompagné le processus politique au Togo. J'ai vu l'évolution en termes d'ouverture démocratique au Togo. Le Togo a fait des progrès extraordinaire et je souhaite que l'ensemble de la classe politique poursuive le dialogue pour que le pays s'attaque au vrai problème qui l'attend : le développement», a-t-il ajouté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article