L’Assemblée nationale approuve la politique générale du gouvernement Houngbo 2

Publié le par hibanos

Conformément à l'article 78 de la constitution de la République togolaise, le Premier Ministre, Gilbert Fossoun Houngbo, a présenté le programme d'action du nouveau gouvernement aux députés qui l'ont approuvé, ce vendredi 4 juin 2010 au Palais des Congrès de Lomé, siège de l'Assemblée nationale. Sur les 61 députés qui ont pris part au vote, 57 (dont 49 du RPT et 8 de l'UFC) ont accordé leur confiance à la politique générale du nouvel exécutif, les 4 députés du CAR ont quant à eux opté pour l'abstention. L'action gouvernementale au cours des cinq prochaines années, qui sera essentiellement  axée sur le développement économique, va se développer autour des quatre piliers que sont :

1. le renforcement de la cohésion nationale et de la bonne gouvernance démocratique, qui prend en compte les réformes politiques et institutionnelles, la réforme de la justice et de l'administration publique et la promotion des droits de l'homme et des libertés

2. les leviers économiques qui concernent les infrastructures (le port, le transport aérien, les grands axes routiers et voies urbaines, les télécommunications et l'énergie), l'Agriculture, les Mines, les Phosphates, le Clinker, l'industrie, la zone franche, etc.

3. le développement solidaire (la décentralisation et la démocratie participative, le développement à la base et l'emploi des jeunes, la santé, les ressources hydrauliques, la solidarité nationale, etc.

4. la diplomatie.

« Avec l'élection du Chef de l'Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, le 4 mars 2010, c'est un nouveau chapitre de l'histoire du Togo qui commence », a souligné le Premier Ministre à l'endroit de députés. Pour Gilbert Fossoun Houngbo, « un Togo de plein emploi, animé par l'impétuosité créative de notre jeunesse, est possible. Un Togo qui promeut l'insertion économique des femmes, est possible. Un Togo où la jouissance totale mais responsable des libertés individuelles et publiques est une réalité, est possible. » Mais cela ne sera possible qu'à une condition : « que nous ayons foi en notre destin commun et à un futur prospère », a-t-il insisté.

« Nous allons voter favorablement ce programme du gouvernement, mais nous savons tous que la tâche ne sera pas aisée, compte tenu de l'insuffisance des moyens et des ressources dont dispose l'Etat », a déclaré, au nom de l'Union des Forces de Changement, le député Aholou Kokou. «Pour surmonter les difficultés, je souhaite que votre équipe travaille en parfaite cohésion, en parfaite symbiose et en parfaite synergie pour qu'à l'heure du bilan, l'histoire nous donne raison.  Il est grand temps que nous pensions à la construction et au développement de notre pays », a-t-il ajouté.

Au nom du groupe parlementaire Rassemblement du Peuple Togolais, l'honorable Dama Dramani a félicité le Premier Ministre et rappelé que le parti au pouvoir « respecte ses engagements ». « Le groupe parlementaire RPT fait siennes toutes les actions que vous venez de décliner devant la représentation nationale » a assuré M. Dramani avant de rappeler les grands axes du programme politique du Président Faure Gnassingbé, programme plébiscité par l'électorat togolais le 4 mars 2010. Il s'agit notamment de l'engagement « à promouvoir la satisfaction des besoins fondamentaux des Togolais, une bonne éducation, un cadre sain, une agriculture moderne, l'accès à la santé, à l'eau et à l'emploi décent dans un environnement porteur de progrès sur fond de cohésion sociale ».

Commenter cet article