La décentralisation, une nécessité pour les communes togolaises

Publié le par ABOU Hibana

 

La capitale Lomé accueille depuis ce lundi 20 septembre  2010, les 6èmes journées nationales de la commune togolaise, organisées par l'Union des Communes du Togo (UCT). Le thème principal, « la décentralisation et le potentiel humain féminin dans le développement  des villes de l'espace UEMOA », a été retenu pour promouvoir et mieux valoriser le rôle de la femme dans la vie urbaine aux plans social, économique, culturelle, politique, au niveau infra et supra national. Ouvertes sur le campus universitaire de Lomé par le Ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, M. Pascal Bodjona, ces journées connaissent la participation effective des responsables des communes sœurs du Bénin, du Burkina-Faso, du Niger, de la France et du Canada.

L'organisation de ces journées offre un cadre d'échanges sur des sujets importants relatifs à la vie des communes et des enjeux que doivent relever les municipalités. Quatre sous - thèmes sont proposés pour cerner l'approche ville et développement dans le cadre de la décentralisation et de la prise en compte de la question genre au Togo :

  • les ressources budgétaires des villes au Togo
  • le contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales
  • la valorisation du potentiel humain féminin dans le développement des villes de l'espace UEMOA
  • le partenariat, collectivités territoriales et universités.

Le Président de l'Union des Communes du Togo, M. Amaou Essodeina a exhorté les participants à « juger la pertinence de ces thèmes qui permettront à nos collectivités d'être davantage efficaces dans le processus décisionnel, d'élaboration et d'exécution des actes soumis au contrôle de légalité sans perdre de vue l'exploration des opportunités liées au potentiel humain féminin et à celle qu'offrent nos universités qui doivent devenir de véritables partenaires ». Cette édition a été organisée cette année sur le campus universitaire de Lomé,à cet effet.

Le Togo à travers la loi du 13 mars 2007, reconnait aux communes, la responsabilité de prendre des décisions et des initiatives appropriées en vue d'assurer les services  essentiels aux citoyens et de promouvoir le développement local.

Le Ministre de l'Administration territoriale a, au nom du gouvernement, pris l'engagement de mettre tout en œuvre pour l'organisation des élections locales en 2011 et pour parvenir à l'effectivité d'une politique de la décentralisation au Togo.

Une signature de la Convention tripartite de partenariat liant les associations des municipalités du Bénin, du Niger et du Togo d'une part et de la convention de partenariat entre Cités Unies France et l'UCT d'autre part  et de la déclaration de jumelage entre Kara et Niamey2 a mis fin à la cérémonie d'ouverture de ces journées.

Echange de documents entre la municipalité de Kara et une commune de FranceCes conventions permettront aux diverses communes de tisser entre elles des liens de fraternité, d'échanger leurs expériences, de se soutenir mutuellement et de prendre des positions communes sur des questions d'intérêts locaux, régionaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article