La redynamisation du secteur des transports au Togo par le Japon

Publié le par Administrateur

 

Les experts japonais sur le site de gisement de phosphate de KpoganUne équipe d'experts japonais en développement séjourne au Togo depuis le 05 février 2011 pour accompagner le Togo dans sa politique de modernisation du secteur des transports. Il s'agit d'une mission d'expertise visant concrètement à évaluer les difficultés qui ralentissent le développement du secteur des transports, afin de booster le secteur. Accompagnés de l'Ambassadeur du Japon au Togo, Okamura Yoshifumi, les experts ont  visité, ce lundi 07 avril 2011, le site d'exploitation du gisement de phosphates de Kpogamé, l'usine d'exploitation du phosphate de Kpémé et le port autonome de Lomé. La visite a été conduite par la directrice de cabinet du Ministre des Transports, Mme Tségan Yawa Djigbodi.

L'équipe d'experts japonais a pour mission de faire une évaluation des problèmes inhérents au bon fonctionnement du réseau ferroviaire au Togo, l'exploitation et la vente des minerais de phosphate sur le plan international et la place qu'occupe le port autonome de Lomé dans l'économie nationale.

« Cette étude permettra à l'équipe technique de trouver des solutions idoines pour rénover, moderniser et améliorer les services de productions portuaires et ferroviaires au Togo », a déclaré l'Ambassadeur du Japon au Togo, M. Okamura Yoshifumi  après la visite des trois sites.

Le Diplomate japonais a rappelé que les liens de coopérations qui existent entre le Togo et le Japon deviennent aujourd'hui plus importants au moment où les autorités togolaises émettent le vœu de réhabiliter les réseaux des transports qui constituent un levier très important dans l'économie du pays.

Sur le site d'exploitation du gisement des phosphates à Kpogamé dans la préfecture de Vo, les experts japonais ont apprécié la qualité du travail qui se fait sur le terrain et qui nécessite d'être soutenue par un appui financier important. Cette visite est suivie de celle de l'usine d'exploitation du minerai à la Société Nouvelle des Phosphates du Togo (SNPT) à Kpémé.Acheminement du phosphate jusqu'au chargement dans les bâteaux

Après une projection de films et une visite de terrain, les experts ont retenu que le Togo dispose d'un gisement d'une qualité exceptionnelle permettant une production annuelle en phosphate marchand voisine de 3. 300 millions de tonnes, représentant 10% du PIB.

Les autorités de cette importante structure économique prévoient une production de 3.500 tonnes d'ici 2015, d'où la réhabilitation du réseau ferroviaire.

Le Port Autonome de Lomé (PAL) avec 14m de profondeur, est le seul port en eau profonde de l'Afrique de l'Ouest. Posé sur un domaine de 900 hac et opérationnel 24h/24 et 7 jours sur 7, le PAL est prêt à accueillir tout type de navireVisite guidée au port autonome de Lomé.

« C'est très intéressant de savoir que le Togo dispose d'une potentialité naturelle. Au nom de la coopération qui existe entre nous, nous essayerons de donner le meilleur de nous-mêmes pour  rendre ce port plus compétitif et plus rentable sur le plan économique », promet l'équipe d'experts techniques venue du Japon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article