Le développement durable face aux changements climatiques

Publié le par ABOU Hibana


La salle de réunion
Ninsao Gnofam, Ministre togolais en charge des Transports, a ouvert ce jeudi 23 septembre 2010 à Lomé, un séminaire de la CEDEAO consacré au renforcement des capacités sur les changements climatiques et le développement durable en Afrique de l'ouest. « Les changements climatiques constituent un risque sans précédent pour les efforts entrepris par nos pays dans la mise en œuvre des objectifs du millénaire pour le développement », a  rappelé le Ministre des Transports, en ouvrant les travaux de cette rencontre co-organisée par la Commission Economique pour l'Afrique (CEA) et la CEDEAO.

 

« Les chocs exogènes que nous constatons aujourd'hui à travers le monde (montée des eaux de la mer, inondations, sécheresses aigues, avancée des déserts, déplétion de la couche d'ozone) impactent sur nos programmes de développement, affectant ainsi les économies, les finances publiques, l'agriculture, et mettent à mal la capacité de nos pays à atteindre les objectifs économiques et sociaux et à mettre en œuvre efficacement nos politiques nationales de réduction de la pauvreté », a diagnostiqué M. Gnofam.  Voilà pourquoi, a-t-il souligné, le gouvernement togolais salue l'organisation de ce séminaire que Lomé accueille.

« La rencontre de Lomé vise à discuter et à faire des recommandations d'appoint aux efforts que les gouvernements et les partenaires au développement déploient au niveau national » pour faire face au défi environnemental, a souligné pour sa part, la Directrice du Bureau sous-régional Afrique de l'ouest de la CEA, Madame Fatoumata Sy Ba. Pour elle, il urge de sensibiliser les décideurs pour que les problématiques de changements climatiques « soient incluses dans nos politiques de développement et de réduction de la pauvreté. »

Les changements climatiques sont contenus dans l'OMD 7.

Commenter cet article