Le ministre Ewovor installe le comité technique de pilotage du Programme National d'Investissement et de Sécurité Alimentaire

Publié le par Administrateur

agricoleLes trente un (31) membres composant le comité technique de pilotage du Programme National d'Investissement et de Sécurité Alimentaire (PNIASA), ont été présentés et installés officiellement ce 11 avril 2011, au Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche. Cette cérémonie a lieu après la création de ce comité par décret présidentiel pris en conseil des ministres sur rapport conjoint du Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, du Ministre de l'Economie et des Finances et du Ministre chargé de la planification, du Développement et de l'Aménagement du Territoire.

Ce comité technique de pilotage , un des organes du PNIASA, a pour objectif d'assurer le pilotage, la coordination et la gestion opérationnelle des différents projets, notamment le projet d'Appui au Développement de l'Agriculture au Togo (PADAT), le projet d'Appui au Secteur Agricole (PASA), le programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest (PPAAO/WAAPP) et tout autre projet élaboré et mis en œuvre dans le cadre du PNIASA.

Présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, le Comité technique de pilotage se réunit 3 fois par an et élabore par trimestre, un rapport à l'intention du Comité Interministériel de pilotage stratégique.

Il est composé des directeurs techniques et coordonnateurs des projets, les représentants de la société civile, du secteur privé, ainsi que les partenaires techniques et financiers, intervenant dans le secteur.

Le CTP correspond au comité sectoriel agriculture du dispositif du DRSP et a pour principales missions de:

  • examiner les plans de travail et budgets, les rapports périodiques d'exécution, les rapports de revue à mi-parcours, les rapports de revue du secteur et les rapports d'évaluation
  • examiner et approuver les documents d'exécution du projet
  • veiller aux transferts des compétences aux structures pérennes du département dans la perspective d'une approche sectorielle effective
  • adresser aux régions les lettres de cadrage
  • veiller à la mise en œuvre des recommandations du CIPS, des missions de supervision et d'audit
  • évaluer les performances des coordonnateurs opérationnels délégués
  • vérifier les synergies et les complémentarités entre les composantes des projets et leur conformité avec les orientations du PNIASA et du DRSP
  • vérifier la cohérence des stratégies et des actions des projets et leurs articulations avec le plan d'action prioritaire
  • préparer les sessions du CIPS
  • formuler les avis techniques argumentés pour le CIPS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article