Le Président Faure Gnassingbé s'est entretenu avec le Chef du Commandement militaire américain pour l’Afrique

Publié le par ABOU Hibana

 

 

«J'ai rencontré le Chef de l'Etat, Son Excellence Faure Gnassingbé. Ma rencontre avec lui m'a permis de voir la situation actuelle à travers ses yeux, à travers les yeux du peuple togolais. Je suis très heureux de notre partenariat renforcé et j'espère finir ma visite avec tout l'accueil chaleureux dans mon cœur», a affirmé le général Ward dont la visite dans notre pays traduit une relation bilatérale positive entre le Togo et les États-Unis.

Il faut souligner que les États-Unis, grâce à l'initiative « Africa Partnership Station », assistent le Togo dans la lutte contre l'insécurité maritime, la piraterie, le trafic illicite des armes, de la drogue et des personnes, et d'autres défis transnationaux. L'APS concourt à l'atteinte des objectifs en matière d'activités et sécurité maritimes, deux éléments importants pour le développement économique du Togo.

Le commandant de l'AFRICOM face à la presse au sortir de son audience avec le Président Faure GnassingbéLe commandement militaire américain pour l'Afrique (AFRICOM) est d'ailleurs engagé à aider les pays africains dans leur efforts de renforcer leurs capacités en matière de défense leur permettant ainsi d'améliorer la sécurité, la stabilité et de promouvoir la coopération régionale afin de résoudre les questions de sécurité.

Entretien entre le Président Faure et le Général Kip
Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, s'est entretenu ce lundi 7 février 2011, avec le Chef du Commandement militaire américain pour l'Afrique (AFRICOM), le Général William E. Kip Ward. Ce dernier a, à cette occasion, réaffirmé l'engagement des États-Unis à aider le Togo dans la promotion de la sécurité maritime par le biais du «Africa Partnership Station» (APS). Il a également salué le professionnalisme de l'armée togolaise et fait l'éloge des Forces Armées Togolaises pour leur soutien aux missions de maintien de la paix en Côte d'Ivoire et en République centrafricaine ainsi que l'amorce d'un partenariat avec les États-Unis dans la coopération en matière de sécurité. Le général Ward a enfin déclaré qu'il avait hâte de continuer à développer les relations entre les FAT et l'AFRICOM.

Commenter cet article