Michel Rocard : «le développement prend sa base dans une meilleure organisation publique»

Publié le par ABOU Hibana


L'ancien Premier Ministre socialiste français, M. Michel Rocard après sa conférence internationale à Lomé
Du haut de la tribune de la grande salle du Palais des Congrès de Lomé et face aux cadres administratifs et responsables d'institutions publiques et privées togolais, M. Michel Rocard n'a pas fait discrétion de son penchant socialiste. L'ancien Premier Ministre français sous François Mitterrand, a convié ces cadres togolais à mieux organiser les divers secteurs publics et en faire un pôle d'attraction et un facteur de développement du pays. C'était au cours d'une conférence internationale ce 14 septembre 2010. Cette formation à la « culture de l'excellence », est au bénéfice  des cadres de l'administration publique togolaise.

 

S'inscrivant dans le cadre du partenariat entre le Togo et le Groupe de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) avec le partenariat de l'association «Avançons Tous Ensemble, (ATENS)», M. Michel Rocard a développé le thème : la puissance publique, un facteur de développement.

Le conférencier a d'abord rappelé le contexte de pauvreté qui est de mise dans la plupart des pays africains et auxquel font face les différents gouvernants de ces pays.

Après avoir dénoncé certains dérapages constatés dans les pays en voie de développement, le socialiste français a proposé des pistes de solution d'ordre général en terme de perspective.

Il s'agit de mener des réflexions dans plusieurs domaines à savoir :

  • l'indépendance de la justice
  • la stabilité juridique et fiscale
  • la lutte contre la corruption
  • l'évaluation des politiques publiques
  • la mise en place de la politique de décentralisation et de l'innovation
  • le développement d'une politique d'agriculture revitalisée
  • le soutien du secteur informel à travers les microfinances
  • la création de petites entreprises revues et corrigées pour les besoins de la cause .

Après avoir fait le tour d'horizon des obstacles qui freinent le développement en général, des pays africains, M. Michel Rocard a demandé aux autorités togolaises de tout mettre en œuvre pour y faire face notamment, en relèvant le niveau de vie de leurs concitoyens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article