Point d'achevement de l'initiative PPTE et annulation de 1,8 milliard de dollars de dette du Togo

Publié le par Administrateur

 

Sur cette réduction, 47% proviennent des créanciers multilatéraux, 50% des créanciers membres du Club de Paris et le reste d'autres créanciers bilatéraux et commerciaux.

Le Togo est devenu ainsi le 31ème pays à atteindre le point d'achèvement de l'initiative PPTE.

« Aujourd'hui est un grand jour pour le Togo ! », s'est exclamé Aharh Kpessou, représentant du Ministre de l'Economie et des Finances à la conférence de presse organisée pour annoncer la nouvelle au Togolais, ce mercredi 15 décembre 2010 à Lomé. Pour atteindre cette étape, les autorités du pays ont entrepris depuis 2006, de nombreuses réformes  ayant permis d'atteindre des résultats satisfaisants en termes de stabilité économique. La  mise en place par le Togo d'une stratégie de réduction de la pauvreté à travers un processus participatif y a aussi énormément contribué.

Désormais « le pays peut aborder l'avenir  avec sérénité, car il s'agit d'une marge de manœuvre plus accrue pour affronter les défis futurs », a souligné Abdourahmane Sarr, Représentant résident du FMI au Togo. « Cet assainissement des finances publiques représente un nouveau départ pour le Togo qui va ainsi pouvoir poursuivre ses efforts de développement sur une base financière saine et sans le fardeau d'une dette extérieure insoutenable », s'est félicité M. Sarr.

Pour la poursuite de ses réformes économiques, le Togo pourra compter sur les institutions de Bretton Woods

« Nous n'avons pas attendu que le Togo atteigne le point d'achèvement de l'initiative PPTE pour accorder des appuis en termes de dons au pays. Nous allons donc poursuivre notre accompagnement à travers des  dons supplémentaires et de nouveaux projets », a indiqué Hervé Assah, Représentant résident de la Banque mondiale au Togo.

Après l'atteinte du point d'achèvement de l'IPTTE, il reste de nombreux défis à relever au Togo dont notamment la concrétisation de l'énorme potentiel du pays par le développement des secteurs porteurs de croissance.

Les représentants de la Banque mondiale et du FMI et le représentant du Ministre de l'Economie
Après quatre années de réformes économiques innovantes basées notamment sur une bonne gestion des finances publiques, de la gouvernance et des secteurs sociaux, le Togo a atteint le point d'achèvement de l'initiative pays pauvres très endettés (PPTE).  Décision, ce mardi 14 décembre 2010 à Washington, des Conseils d'administration du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Association internationale de Développement de la Banque mondiale. Le pays voit sa dette extérieure allégée par la même occasion, de 1,8 milliard de dollars sur les 2,2 milliards accumulées, soit 80% de la dette.

Commenter cet article