Réaménagements des prix des produits pétroliers et règlementation de la vente du ciment

Publié le par hibanos

Le super sans plomb passe, à partir de ce samedi 19 juin 2010, de 505 F à 580 F le litre et le gaz oil coûte désormais 575 F CFA le litre au lieu de 500 F CFA auparavant; le prix du pétrole lampant est quant à lui de 475F CFA le litre contre 390 F, a indiqué ce vendredi le Ministre du Commerce, Kokou Gozan. Seul le prix du gaz butane reste inchangé. Cette décision est la conséquence de l'augmentation des cours de pétrole sur le marché international depuis le début de l'année, atteignant les 70 dollars US le baril. Ce qui a donc obligé le gouvernement à faire des réaménagements des prix des produits pétroliers à la pompe. « Il est apparu aujourd'hui sans détour, que l'Etat n'a pas les moyens de sa politique de subvention et qu'il faille changer de doctrine en la matière en s'orientant vers une politique de vérité des prix » a déclaré le Ministre du Commerce. « Malgré l'existence depuis l'année 2002 d'un mécanisme d'ajustement des prix à la pompe, l'Etat a toujours administré les prix sans répercuter l'évolution réelle des cours mondiaux du pétrole et du dollar, monnaie de transaction dans les prix à la pompe. Cette politique a engendré d'énormes dettes de l'Etat vis-à-vis des sociétés pétrolières, menaçant l'approvisionnement du pays et la continuité des activités économiques », a expliqué M. Kokou Gozan. Pour que cette mesure n'ait pas de répercussion sur le quotidien du consommateur en matière de produits pétroliers, M. Kokou Gozan promet qu'un mécanisme de lissage des prix qui évite la répercussion à la pompe des fortes fluctuations des cours mondiaux, est en cours d'affinement et permettra des modifications périodiques des prix en fonction de l'affrètement des cargaisons. «Le gouvernement décide, à compter de ce samedi 19 juin 2010, d'ajuster les prix à la pompe comme suit : Super sans plomb 580 F CFA le litre contre 505 F CFA auparavant Gaz oil 575 F CFA le litre contre 500F CFA Pétrole lampant 475F CFA le litre contre 390F auparavant Mélange 2 temps 650 F contre 575 F Gaz butane 12.5 Kg 3500F CFA, prix resté inchangé», a souligné le Ministre du Commerce. Toutes les mesures, a-t-il poursuivi, seront prises pour que l'augmentation de ces prix n'affecte pas ceux des produits de premières nécessités. Ainsi, dit-il, des négociations sont en cours avec les opérateurs économiques pour limiter la répercussion également sur le transport. Règlementation sur la production et la vente du ciment Le Ministre du Commerce s'est également prononcé sur le pénurie du ciment à laquelle font face les consommateurs togolais. M. Kokou Gozan a saisi l'occasion pour donner la position du gouvernement suite aux discussions engagées avec les producteurs de ciment. « De commun accord avec les cimentiers, à compter du 17 juin 2010, l'offre hebdomadaire du ciment sur le marché local est de 20 000 tonnes pour les deux cimentiers dont 10 000 tonnes pour chacun. Ces 20 000 tonnes seront réparties sur l'ensemble du territoire avec un quota revenant à chacun des cimentiers ». Le gouvernement a également pris une disposition pour la traçabilité de l'acheminement du ciment afin de contrôler des ventes anarchiques. « Des équipes seront mises sur place ; accompagnées par les forces de sécurité, elles procéderont à un contrôle des ventes chez le détaillant qui doit dorénavant disposer des carnets de vente dans lesquels seront mentionnées les coordonnées des clients » a avertit le Ministre Gozan.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article