Renforcement des techniques managériales

Publié le par ABOU Hibana


A la table d'honneur de la conférence, M. Hubert Védrine en premier de gauche vers la droite, M. Solitoki Esso, Ministre d'Etat, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative
L'expert en géopolitique et géostratégie français Hubert Védrine a animé une conférence internationale, ce 25 juin 2010, dans le cadre de la stratégie politique du gouvernement togolais qui initie un programme de renforcement des compétences managériales des cadres de l'administration. Ce projet qui comprend un cycle de séminaires et de méga-ateliers a permis au conférencier de s'exprimer, au cours de cette rencontre, sur le thème : «Atouts et handicaps de l'Afrique dans la mondialisation». Les débats ont permis des réflexions autour des enjeux liés à la mondialisation et des efforts que les africains, voire les togolais, doivent déployer pour relancer définitivement leur économie pour un développement durable. M. Védrine a saisi l'occasion pour faire une dédicace au Chef de l'Etat à travers son livre «Le Temps des Chimères». C'était en présence du Ministre d'Etat, Ministre de la fonction Publique et des Réformes administratives, M. Magnim Solitoki Esso, des personnalités diplomatiques et de hauts cadres de l'administration togolaise.

 

Placée sous l'égide du ministère de l'Economie et des Finances et organisée sous le haut patronage de son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, la conférence internationale animée par M. Hubert Védrine se situe dans le cadre du programme « Avançons Tous ENSemble, ATENS ».

Ce programme qui s'étale sur 3 ans, est un cycle de formation et de renforcement de capacités par le biais de séminaires animés par des professeurs du Groupe des Hautes Etudes Commerciales de Paris (HEC).

Le projet ATENS concerne les fonctionnaires et cadres de l'Administration. Il a pour enjeux :

  • La modification substantielle des modes de travail et de gestion des affaires publiques
  • L'institution d'une administration plus performante orientée vers une culture de résultats
  • L'assainissement et l'instauration d'un climat de confiance dans les rapports entre l'administration et les administrés et plus particulièrement le secteur privé

Le ministre d'Etat, Ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative a rappelée que le Chef de l'Etat a, à plusieurs reprises, « souligné l'impérieuse nécessité pour le Togo de procéder à des réformes afin d'instaurer et de promouvoir une culture de résultats, seul gage de bonne gouvernance et d'efficacité dans le fonctionnement de l'appareil d'Etat ».

M. Solitoki Esso a également souligné que dans cette perspective « 200 responsables de l'administration, cadre A sur les 854 à former et 800 agents des cadre B et C sur les 1912 prévus pour cette année ont été déjà formés par les professeurs du Groupe Des Hautes Etudes Commerciales (HEC) de Paris ».

Il est donc prévu dans ce cadre, deux conférences annuelles dont la première est celle animée ce jour, par M. Hubert Védrine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article