Suspension "provisoire" des activités de la société "ReDeMARe"

Publié le par ABOU Hibana

Les autorités togolaises ont décidé vendredi, la suspension provisoirement des activités d'une société de placement de fonds à fort taux d'intérêt soupçonnée d'escroquerie, a rapporté l’agence Xinhua, citant un communiqué officiel.

Le Réseau de développement de la masse sans ressources (ReDeMARe), bénéficiant d'une autorisation en vue de la distribution des produits de consommation et des prestations de services sociaux, se livre plutôt à des opérations de finance et de microfinance.

Pour un placement de 470.000 F Cfa, l'adhérent obtiendra 75.000 F Cfa chaque mois. Quelque 50.000 adhérents sont déjà dénombrés.

Le Conseil des ministres a décidé de suspendre provisoirement les activités de ReDeMaRe en vue de trouver "une solution acceptable" pour les adhérents, faisant état de "risque très important d'escroquerie" pour la population.

Le gouvernement a annoncé que des dispositions urgentes seront incessamment prises afin de préserver les dépôts des adhérents et procéder à leur remboursement.

"Les mêmes dispositions sont sur le point d'être prises à l'encontre d'autres réseaux opérant sur le territoire nationale et dont les activités sont similaires à celles de ReDeMaRe", dit le communiqué.

Le ministre togolais de la Justice Kokou Tozoun a fait état d'une "nébuleuse qui vend des produits extraordinaires à des taux mirobolants", ajoutant que le gouvernement veut prendre toutes ses responsabilités face à cette situation.

L'affaire RéDéMaRe, qui continue de déffrayer la chronique notamment à Lomé, inquiète des institutions similaires en activité sur le territoire togolais et auxquelles le gouvernement promet de s'attaquer dans les jours à venir.

Commenter cet article