Un émissaire du Président Thomas Boni Yayi Chez Faure Gnassingbé

Publié le par ABOU Hibana

 

Le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé en tête-à-tête avec la Ministre du commerce Béninois, Mme Chrictine OuinsaviLe Chef de l'Etat Faure Gnassingbé a reçu en audience, ce lundi 30 août 2010, la Ministre du Commerce du Bénin, Mme Christine Ouinsavi. L'émissaire du Président béninois, le Docteur Thomas Boni Yayi, est venue solliciter auprès du Président Faure Gnassingbé, l'accès du cheminement du gaz domestique acquis par son pays au Ghana, en direction du Bénin. « Nous sommes venus solliciter auprès du Président Faure Gnassingbé du Togo, les facilités du stockage et le convoyage du gaz acquis auprès du Ghana en direction du Bénin », a indiqué Mme Ouinsavi, au sortir de l'audience.

Le Bénin est en pénurie de gaz domestique. voilà pourquoi, le gouvernement béninois a décidé de s'en approvisionner auprès des pays voisins, dont le Ghana, pour satisfaire les besoins de ses populations. Le stock qui lui a été accordé par le Ghana doit transiter par le Togo. « Le Dr Thomas Boni Yayi a voulu l'implication personnelle de son homologue du Togo pour accorder des facilitations pour le stockage et le convoyage de ce gaz », a expliqué Mme Ouinsavi.

Voici l'intégralité de la déclaration de Mme Christine Ouinsavi, la Ministre du Commerce du Bénin

« Nous sommes venus solliciter auprès du Président Faure Gnassingbé du Togo, les facilités de stockage et de convoyage du gaz acquis auprès du Ghana en direction du Bénin, parce qu'en ce moment ci, il y a quelques difficultés d'approvisionnement en gaz domestique.

La société nationale de fabrication des produits pétroliers béninoise (la SONAPOP) s'est approchée des structures similaires de la  sous région (Nigéria, Ghana, Togo) où il a eu quelques possibilités d'approvisionnement en gaz.

Le Président du Bénin, le Dr Boni Yayi a voulu l'implication personnelle de son homologue du Togo pour accorder des facilitations pour le stockage de ce gaz au niveau de Sodigaz et également des facilités au niveau des frontières d'Aflao et de Sanvee Condji pour faciliter le convoyage de ce gaz au Bénin ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article